Avez-vous le profil d’un centenaire?

Avez-vous le profil d’un centenaire ?*


Depuis le début du XXe siècle, l’espérance de vie a presque doublé et le nombre de centenaires s’est énormément accru. Au premier janvier dernier, la France en comptait 17 267 (environ un homme pour quatre femmes), alors qu’ils n’étaient que 3 000 en 1988 et à peine 200 en 1953. Parmi ces centenaires, environ 500 ont plus de 105 ans et une douzaine ont même dépassé 110 ans.
En matière de longévité, on peut chanter cocorico !
Les records se disputent entre les Français et les Japonais.« En septembre dernier, 1 421 Japonais avaient dépassé 105 ans et 22 doublé le cap des 110 ans, mais sur une population de 125 millions d’habitants », précise Jean-Marie Robine, chercheur à l’Inserm, spécialisé dans l’étude de la longévité.
L’Arlésienne Jeanne Calment, décédée le 4 août 1997 à 122 ans et 164 jours, demeure la doyenne incontestée de l’humanité. Les prétendues populations centenaires du Caucase, des vallées des Andes ou des contreforts de l’Himalaya ne résistent guère à l’examen scientifique… et ne peuvent apporter aucun acte de naissance à l’appui de leurs dires.
Actuellement, la doyenne des Français, Camille Loiseau, 114 ans, vit dans une maison de retraite de la région parisienne. Comment a-t-elle fait pour atteindre cet âge canonique ?
 Vivre très longtemps et en bonne santé, c’est possible.
Il faut certes un peu de chance et… beaucoup le vouloir.
  Pour vous, tout se joue peut-être aujourd’hui. Et si le principal était… dans la tête ?
Il n’y a pas que le physique. Demeurer actif signifie continuer à entretenir des relations sociales, à se sentir utile. Rester jeune, c’est aussi – surtout ? – un état d’esprit.
Garder le désir de plaire, de séduire, comme cette mamie de 99 ans qui s’offre de nouvelles tenues aux changements de saison pour suivre la mode, ou cette autre de 91 ans qui se désolait parce qu’au mariage de sa petite fille, elle n’avait pas pu mettre ses talons aiguilles pour danser. Le médecin le lui avait interdit, car elle s’était cassé le genou un mois avant !
Les vieilles personnes sont souvent des « dures à cuire ». Face aux contrariétés de la vie, leur attitude est de combattre. « Il n’y a pas d’épreuve terrible. Il suffit chaque fois de trouver une solution », répétait Jeanne Calment.
Comme le notait le Dr Michel Allard*, directeur de la fondation Ipsen, qui mena durant des années des études auprès des centenaires : elles n’ont pas la nostalgie d’un bonheur passé, ne pleurent pas leur jeunesse, mais vivent dans l’instant présent. Ainsi Inès, 92 ans, s’est inscrite à des cours d’informatique « pour comprendre ce qu’était ce fameux Internet ». Elle avait appris à nager à 69 ans et s’était initié au judo avec ses petits-enfants à 80 ans.
Les super-seniors ont souvent un tempérament énergique, qui n’a peur de rien ; une forte personnalité, non dénuée d’un soupçon d’égoïsme. Ils sont aussi extravertis, savent profiter de ce qu’ils ont sans se plaindre, s’adaptant à leur environnement, conservant curiosité et ouverture sur le monde. Aux derniers résultats du bac, le doyen, 72 ans, a obtenu mention bien. Colette, elle, à 94 ans annonce : « je vais visiter les vieux de l’hospice ». Elle a commencé voici trente-cinq ans et ne s’est pas vue vieillir…
L’espérance de vie va-t-elle continuer à progresser régulièrement, comme actuellement d’un an tous les quatre ans ? Rien n’est moins sûr. Car notre mode de vie moderne multiplie les nuisances : stress, alimentation artificielle, obésité, abus de soleil, de médicaments, pollutions (pesticides, fongicides, herbicides), etc. ?
« Chaque époque a ses bonheurs et ses ennuis », disait Jeanne Calment. La vie est comme une partie de carte, il y a la donne (le patrimoine chromosomique), plus ou moins bonne, et ce qu’on en fait. Mais soyons optimistes.

Pour vivre longtemps, il faut par-dessus tout de l’appétit de… vivre !!!
*(Source : top santé – Marie-Christine Colinon)

http://www.topsante.fr/sante/dossier/?id=ADMN-6UPLXY&chapitre=51671

 

 

 

 

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.