Archive for juin, 2007

NUTRITION ET VIEILLISSEMENT DE LA POPULATION / RÔLE DE LA VITAMINE D

jeudi, juin 28th, 2007

Nutrition et vieillissement de la population :

La vitamine D et son rôle dans la santé osseuse
 

En Europe, la proportion de personnes âgées est actuellement de 20 % environ et l’on prévoit qu’elle augmentera pour atteindre 25 % d’ici 2020.
Les changements démographiques les plus spectaculaires concernent les tranches d’âge les plus élevées
(80 ans et plus).
Plusieurs facteurs, dont la nutrition, ont contribué à cette augmentation de l’espérance de vie.
Ce phénomène mondial a suscité un regain d’intérêt pour le processus de vieillissement, tant auprès des chercheurs que parmi les responsables politiques et les industriels.
 

Les défis nutritionnels
La prévalence de l’ostéoporose est en augmentation du simple fait de l’allongement de la durée de vie. L’ostéoporose est une maladie caractérisée par une faible masse osseuse et une détérioration du tissu osseux, qui entraîne une fragilisation des os et un risque de fractures, notamment au niveau de la hanche, de la colonne vertébrale et du poignet.
Chez les personnes âgées, plusieurs facteurs contribuent au risque d’apparition d’ostéoporose, notamment les régimes alimentaires de mauvaise qualité, l’impossibilité de s’adapter totalement à une faible consommation de calcium, le manque d’activité physique, une exposition au soleil insuffisante et l’absence ou l’insuffisance d’hormones féminines ou masculines. Bien que l’ostéoporose soit moins fréquente que chez la femme, il arrive que le risque d’apparition de cette maladie soit élevé chez l’homme. Les hommes sont donc moins bien informés des mesures préventives qu’ils peuvent adopter pour s’en protéger.
Si un apport en calcium insuffisant constitue un facteur alimentaire connu d’apparition de l’ostéoporose, le déficit chronique en vitamine D joue lui aussi un rôle. Lorsque l’apport en vitamine D est insuffisant, la capacité de l’organisme à utiliser le calcium est compromise, ce qui contribue à l’apparition de l’ostéoporose.

Vitamine D et santé osseuse
La vitamine D est une vitamine liposoluble indispensable à une bonne santé osseuse. Elle facilite l’utilisation efficace du calcium par l’organisme. Le calcium est lui aussi indispensable au bon fonctionnement du système nerveux, à la croissance osseuse et à la préservation de la densité osseuse.
 

L’apport en vitamine D est assuré par le soleil et l’alimentation.
 

L’exposition solaire (photons ultraviolets B (UVB)) constitue la source principale. Toutefois, il existe des facteurs qui limitent l’utilisation des UVB pour synthétiser la vitamine D au niveau de la peau. Il s’agit notamment de la saison, du lieu, de l’heure, du brouillard mêlé à la pollution atmosphérique et de l’âge. Par exemple, les habitants des hémisphères nord ou sud (à 40 degrés de latitude nord ou sud) ne bénéficient pas d’une exposition suffisante aux UVB au cours des mois d’hiver pour permettre la formation de vitamine D. Avec l’âge, la capacité de l’organisme à synthétiser la vitamine D grâce à l’exposition solaire diminue de manière significative.
 

La vitamine D est naturellement présente dans quelques produits alimentaires. Les meilleures sources sont les poissons gras, tels que le saumon, le maquereau et la sardine. Un nombre limité de produits alimentaires enrichis en contiennent également. En Europe, certains pays enrichissent la margarine et certains produits céréaliers.
 

Source : EUFIC – http://www.i-dietetique.com/?action=articles&page=nutrition-et-vieillissement-de-la-population-la-vitamine-d-et-son-role-dans-la-sante-osseuse&id=2657

RHUMATISMES

jeudi, juin 21st, 2007

Rhumatismes :
4 aliments à mettre dans votre assiette
Notre alimentation gouverne notre santé. Tous nos organes en dépendent pour bien fonctionner. Nos articulations n’échappent pas à cette règle. Alors que faut-il mettre dans notre assiette pour lutter contre les rhumatismes ?
Globalement, les personnes qui souffrent de rhumatismes doivent plutôt s’orienter vers une alimentation végétalienne. Il est en effet conseillé de ne pas trop manger de viande et de privilégier le poisson, les fruits et les légumes.
Le Dr Max Tétau*, spécialiste des médecines complémentaires, en vient à conseiller dans son livre  » Rhumatismes : votre ordonnance naturelle« , quatre légumes incontournables que toute personne atteinte de rhumatisme devrait glisser dans son panier en faisant son marché.
Il est préférable de consommer ces légumes crus en salade ou cuits à la vapeur afin de préserver leurs vitamines et minéraux. Mixer en jus de fruits frais au petit-déjeuner est aussi une excellente façon de les déguster.
Le céleri
Il en existe deux variétés : le céleri à côtes et le céleri-rave. Leurs feuilles et leurs racines sont riches en essence aromatique, en résine, en vitamines du groupe B et en sels minéraux.
Mixer son jus représente un fortifiant et un antirhumatismal.
Le chou
Il fait maigrir, assouplit les articulations et embellit la peau. Il est riche en vitamine C et en vitamine K. Il renferme une essence sulfurée qui le rend antiseptique et révulsif, mais est également bénéfique pour les rhumatismes. Il se consomme alors quotidiennement en jus frais. A noter que le chou rouge (riche en pigments) est plus actif que le blanc.
La tomate
La tomate est bonne pour les rhumatismes grâce à sa teneur en licopène et en pigments caroténoïdes antioxydants. Veillez toutefois à ce qu’elles soient bien mûres car vertes, elles sont vénéneuses, tout comme la tige et les feuilles. Cette toxicité provient d’un alcanoïde, la solanine, qui disparaît lorsque la tomate mûrit.
Un grand verre de jus de tomates chaque jour est recommandé pour protéger vos cartilages.

L’ail
Sa saveur piquante et irritante est due à une essence sulfurée qui est antiseptique. L’ail est riche en potassium, en oligoéléments, en vitamines et en iode.
Utilisez-le pour accompagner vos salades. En plus, l’ail est diurétique.
Les herbes aromatiques
Le Dr Max Tétau accorde également beaucoup d’importance aux fines herbes et aux herbes de Provence car elles présentent de précieuses propriétés antioxydantes. La ciboulette, la sarriette et l’estragon sont les plus efficaces. En revanche, utilisez le persil avec modération, il est trop riche en acide oxalique.
Les personnes atteintes de rhumatismes trouveront également de grands bénéfices à consommer régulièrement les légumes suivants : carotte, laitue, mâche, raifort, topinambour et salsifis.
* Le Dr Max Tétau pratique l’homéopathie et la phytothérapie. Il préside la Société médicale de biothérapie, les Fédérations nationale et internationale d’homéopathie et la Fédération internationale de phytothérapie. Il est par ailleurs,l’auteur de nombreux livres, dont « Rhumatismes : votre ordonnance naturelle » aux éditions Alpen.
 

LA FÊTE DE LA MUSIQUE

jeudi, juin 21st, 2007

QU’EST-CE QUE LA FÊTE DE LA MUSIQUE?
 
Une fête de toutes les musiques pour tous les publics
La Fête de la Musique n’est pas un Festival.
C’est une grande manifestation populaire, gratuite, ouverte à tous les participants amateurs ou professionnels, qui souhaitent s’y produire et accessible chaque année à des millions de personnes qui constituent le plus curieux et le plus disponible des publics.
Elle mêle tous les genres musicaux et s’adresse à tous les publics, avec pour objectif de populariser la pratique musicale et de familiariser jeunes et moins jeunes de toutes conditions sociales à toutes les expressions musicales. Elle est l’occasion de dialoguer librement en musique.

Elle mêle tous les genres musicaux et s’adresse à tous les publics, avec pour objectif de populariser la pratique musicale et de familiariser jeunes et moins jeunes de toutes conditions sociales à toutes les expressions musicales. Elle est l’occasion de dialoguer librement en musique.Une fête gratuite et ouverte
Les musiciens sont invités à se produire bénévolement, et toutes les manifestations sont gratuites pour le public, qu’elles aient lieu dans les salles ou en extérieur.
Son territoire privilégié est le plein air, les rues, les places, les jardins, les cours d’immeubles, de musées, ou de châteaux… mais la Fête de la Musique est également l’occasion de suggérer aux grandes institutions musicales (orchestres, opéras, choeurs, etc.) de sortir de leurs murs, ou au contraire d’accueillir d’autres genres musicaux.

Elle offre la possibilité de créer des courants d’échanges entre les centres-villes et leur périphérie, de proposer des concerts dans les hôpitaux ou dans les prisons, de développer les rencontres et les échanges.
Lancée en France, en 1982, la Fête de la Musique est devenue une fête européenne et internationale, présente aujourd’hui dans plus de 100 pays sur les cinq continents, chaque 21 juin.
Si l’impulsion et le dynamisme du réseau culturel français à l’étranger (service culturel des Ambassades de France, Instituts et Centres culturels français et Alliances Françaises) ont contribué fortement à ce développement international, nombreux sont les acteurs locaux (Ministères de la Culture, Municipalités, Régions, professionnels de la musique, associations artistiques, etc.) qui s’impliquent désormais dans l’organisation de l’événement. Par exemple, en Europe, un réseau d’opérateurs et de structures institutionnelles s’est constitué et forme l’association de la Fête européenne de la Musique. Parallèlement, les initiatives foisonnent en dehors de ce réseau.
 En s’adaptant aux spécificités culturelles de chaque pays, la Fête a su s’inventer, se réinventer et devenir une manifestation musicale internationale emblématique.
 

 

LA LEGIONELLOSE

vendredi, juin 15th, 2007

La prévention domestique 

Que peut-on faire chez soi pour éviter la légionellose ? 

 

 

– Servez-vous de l’eau chaude régulièrement. Les points d’eau qui restent inutilisés longtemps, comme dans les résidences saisonnières, sont particulièrement sujets aux contaminations par la légionelle. 

Si tel est votre cas, la règle est de laisser couler l’eau pendant quelques minutes avant de l’utiliser, et ce en sortant de la pièce de préférence. 

 

 

– Le milieu optimal de prolifération de la légionelle est une eau à 37°C. Réglez votre chauffe-eau à 60°C. A cette température, les légionelles sont tuées en 25 minutes environ dans les « bras morts » des canalisations. 

 

Attention ! Une eau à 60°C peut vous brûler la peau. Les robinets de type « mitigeur » permettent de limiter ce danger. Dans tous les cas, pensez toujours, et à apprenez à vos enfants à ouvrir le robinet d’eau froide avant celui d’eau chaude, et à fermer le robinet d’eau chaude avant celui d’eau froide. 

 

 

– Détartrer et désinfecter (15 minutes dans de l’eau de javel diluée) tous les 6 mois les éléments de robinetterie : pommeaux de douche, brise-jets, joints et flexibles. Si ces mêmes éléments sont usés, n’hésitez pas à les remplacer (tous les 2 ans environ). 

 

– Vidanger, nettoyer et désinfecter les réservoirs de stockage d’eau chaude au moins une fois par an (15 minutes dans de l’eau de javel diluée), surtout pour les résidences saisonnières. 

Petit conseil : pour votre résidence principale, choisissez une date marquante pour vous rappeler l’échéance annuelle (le jour du printemps, par exemple !). 

Avant de réutiliser l’eau, n’oubliez pas de rincer les éléments que vous avez traités ! 

 

 

– Les systèmes de climatisation doivent être entretenus par des professionnels, et la recherche des légionelles doit être faite chaque année. 

 

Source : http://www.legionnellose.com/ 

 

 

DON DE PLAQUETTES

vendredi, juin 15th, 2007

INFORMER ET SENSIBILISER LE DON DE SOI
 

Les plaquettes ne se conservent pas plus de 5 jours contrairement aux globules rouges et au plasma. Les réserves et les stocks sont donc impossibles à constituer. Pour cela un flux permanent et quotidien de donneurs doit être disponible. En été la pénurie de donneurs est parfois dramatique pour certains patients. En France, le don est bénévole contrairement à certains pays. Pour que celui-ci reste efficace et gratuit les banques du sang comptent beaucoup sur la générosité des bénévoles. 
 

Il dure environ 2 heures. Le bénévole est installé confortablement dans un fauteuil. De la lecture ou même la diffusion d’un film est proposée pour favoriser l’agrément du donneur. Une (ou deux aiguilles selon le genre de séparateur) servant au prélèvement est placée à un pli du coude. Le sang prélevé passe dans un séparateur qui collecte uniquement les plaquettes et restitue ensuite le sang au donneur.
Le don est indolore et sans risques puisque le dispositif de prélèvement est à usage unique.
Une fois le donneur inscrit, il est habituellement convoqué lors d’un besoin exprimé par un médecin pour le bénéfice d’un patient. La date du don est le plus souvent proposée par l’Etablissement Français du Sang. Après un traitement par chimiothérapie, les patients sont en aplasie et c’est à ce moment qu’ils auront le plus besoin de transfusions.
 

Il suffit de s’adresser à la banque du sang dans tous les hôpitaux et centres de transfusion.
Une consultation médicale et un test sanguin sont effectués pour voir si le donneur remplit toutes les conditions nécessaires.
La personne devra être âgée de 18 à 65 ans en bonne santé et avec un poids minimum de 50 kg.
 

« Comment accepter de voir mourir un être humain parce que d’autres n’ont pas su qu’ils pouvaient le sauver. »
 

« Donner ses plaquettes est un geste solidaire, simple, indolore et sans risque. Si vous avez le désir de rejoindre la ronde des donneurs, rien de plus simple : contactez le centre EFS le plus proche de chez vous, et prenez RDV pour la visite médicale déterminant votre aptitude au don. Si vous préférez y aller à plusieurs, vous pouvez mobiliser votre entourage (on compte sur vous !) et prendre des RDV groupés auprès de l’EFS de votre région, ou bien vous pouvez déposer un message sur le site http://www.laurettefugain.org afin de proposer à des personnes résidant dans votre ville de se joindre à vous.
Au nom des malades qui se battent chaque jour, merci !  »
 

 

 

ALPES-MARITIMES 
 

– E.T.S des Alpes Maritimes -165, av du Docteur M. Donat -06721 SAINT-LAURENT-VAR
tel : 0492275252
 

– CH de Cannes -259-261, av de Grasse -06400 CANNES
tel : 0493948230
 

-Nice TNL -45, rue Auguste Gal -06300 NICE
tel : 0492001069
 
 

COUP DE CHALEUR

vendredi, juin 15th, 2007

COUP DE CHALEUR
 Attention en été. Une exposition à la chaleur peut provoquer un malaise.
Comment réagir vite et bien ?
 
Tout le monde peut être victime d’un coup de chaleur. Mais les petits enfants et les personnes âgées sont plus exposés que les autres.
 

À quoi c’est dû ?
La régulation de la température du corps est perturbée. En cas de chaleur, l’organisme cherche à se refroidir (en transpirant, par exemple) et, paradoxalement, l’énergie dépensée pour y parvenir augmente la chaleur du corps.
De plus, la transpiration excessive et l’accélération de la respiration entraînent une perte d’eau, ou déshydratation. La chaleur, associée à la déshydratation, provoque une chute de la tension artérielle, le plus souvent due à une vasodilatation (surtout périphérique au niveau des capillaires et des veines).
 

Quels sont les symptômes ?
Le premier signe est une sensation de soif intense qui s’associe à un malaise général, des vertiges (troubles de l’équilibre), et parfois des maux de tête. Une perte de conscience est possible, voire au pire un coma.
Le nourrisson et la personne âgée étant incapables de décrire leur sensation de soif peuvent se retrouver rapidement dans un état grave.

La personne est consciente
– Mettez-la à l’ombre, au frais, le mieux étant à l’intérieur d’une maison.
– Refroidissez-la avec de l’eau du robinet. De façon pratique, faites-le si vous le pouvez avec un pulvérisateur de jardin.
– Faites-la boire autant qu’elle a soif. Le mieux étant de lui proposer de l’eau salée (eaux gazeuses).
– Mettez-la au repos.
– En cas de grosse chaleur ou de canicule, n’hésitez pas à mouiller ses vêtements.
– En cas de doute, prenez-lui la température avec un thermomètre tympanique, buccal ou rectal.
– Même si elle récupère vite, il lui est conseillé de consulter un médecin.
 
La personne est inconsciente
– Allongez-la en position latérale de sécurité et appelez les secours.
Quand faut-il appeler les secours ?
Si la personne est inconsciente, si elle est âgée ou si c’est un nourrisson, appelez les secours :
– Le 18, les pompiers.
– Le 15, le Samu, urgences médicales.
– Le 112, numéro d’appel d’urgence dans les pays de l’Union européenne.
Ou dirigez-la vers un service d’urgence.
 

Un cas particulier : l’insolation
C’est un coup de chaleur auquel s’ajoutent des coups de soleil. Cette brûlure au premier degré n’est pas toujours bénigne, sa gravité étant liée à son étendue. Un coup de soleil sur une surface importante peut entraîner une fièvre qui est un signe de gravité, surtout chez le nourrisson et la personne âgée. Évitez d’arroser la personne. La consultation dans ce cas est indispensable, car la déshydratation peut alors être rapide.

 *********************

Guide 2007 des vacances d’été pour les séniors
 
La période estivale est délicate pour les personnes âgées :
–      isolement accentué,
–      risques liés à la chaleur…
–      Destinée aux personnes âgées et à leur entourage, la deuxième édition de ce
guide, proposé par Vitalliance, service professionnel d’aide à domicile pour
les personnes âgées ou dépendantes, permet de mieux appréhender cette période.
On y trouve des conseils pratiques pour rester chez soi en toute sécurité ou partir en vacances en toute sérénité : adresses de professionnels du voyage senior, mémento détachable des numéros utiles…

Il est disponible gratuitement en téléchargement sur le site Internet :
www.vitalliance.fr, Ou dans de nombreuses pharmacies et chez les médecins généralistes des régions Ile-de-France, Rhône-Alpes et Paca
Ou Sur simple demande au 0 800 01 20 20 (appel gratuit depuis un poste fixe).
  

–      –      –      

Légumes du soleil au carré frais

jeudi, juin 14th, 2007


LEGUMES DU SOLEIL AU CARRE FRAIS
   (4 personnes)*
 
Préparation : 30 minutes – Cuisson : 30 secondes

INGREDIENTS
PREPARATION 

– 1 gousse d’ail
– 1 C. à soupe de vinaigre balsamique
– 1 petite courgette
– 1 concombre moyen
– 50 gr d’olives niçoises + 50 gr d’olives dénoyautées
– 150 gr de carré frais
– 4 tomates
– Sel, poivre
– 4 brins de menthe
– 1 cuillère à café de cumin en poudre
Ebouillantez pendant 30 secondes 2 tomates puis pelez-les, coupez-les en deux, épépinez et coupez-les en dés. Laissez refroidir.
Pelez et hachez l’ail. Ciselez les feuilles de menthe. Mélangez les dés de tomates avec les olives niçoises, l’ail et la moitié de la menthe ciselée. Ajoutez le vinaigre balsamique. Salez, poivrez et saupoudrez de cumin.
Lavez et essuyez le concombre et la courgette. Coupez-les en tronçons de 3 cm environ. Creusez-les sans aller jusqu’au fond. Lavez, essuyez et enlevez le chapeau des deux tomates restantes. Évidez-les délicatement
Emincez les olives noires. Écrasez le Carré Frais à l’aide d’une fourchette et ajoutez les olives émincées, ainsi que le reste de la menthe ciselée. Salez et poivrez légèrement. Remplissez les légumes avec cette farce.
Versez les tomates coupées en dés que vous aviez laissé refroidir sur un plat de service et disposez autour les légumes farcis. Servez sans attendre.

* Source : http://www.isaveurs.com/recettes/recette_legumes_du_soleil_au_carre_frais.php?from=mj&idm=766

LA FÊTE DES PERES

jeudi, juin 14th, 2007

LA FÊTE DES PERES

C’est le 19 juin 1910 aux Etas Unis qu’a eu lieu la première « fête des pères ».

Cette fête existe maintenant dans de nombreux pays. Elle se célèbre en principe le 3ème week end du mois de juin.

En latin,le mot père se dit « pater » et comme beaucoup de mots français viennent des mots  latins, « paternel  » et « paternité » par exemple sont aussi issu du mot « père ».
La famille du côté de notre père s’appelle la famille paternelle: grands-parents paternels, oncles et tantes paternels.

Le mot père en langage familier peut signifier « Monsieur ». (Exemple c’est le « Père » Lustucru qui a volé le chat de la « mère » Michel).

Quant au Père le plus célèbre c’est celui qui vient le 25 décembre: « Le Père NOËL ».

Quoi qu’il en soit n’oubliez pas de souhaiter la fête de votre papa à vous ce dimanche 17 juin 2007.

*Source: http://www.momes.net/mini-dossiers/fete-des-peres/fete-des-peres-presentation.html

Journée mondiale de l’Océan

jeudi, juin 7th, 2007

CANICULE

jeudi, juin 7th, 2007