COUP DE CHALEUR

COUP DE CHALEUR
 Attention en été. Une exposition à la chaleur peut provoquer un malaise.
Comment réagir vite et bien ?
 
Tout le monde peut être victime d’un coup de chaleur. Mais les petits enfants et les personnes âgées sont plus exposés que les autres.
 

À quoi c’est dû ?
La régulation de la température du corps est perturbée. En cas de chaleur, l’organisme cherche à se refroidir (en transpirant, par exemple) et, paradoxalement, l’énergie dépensée pour y parvenir augmente la chaleur du corps.
De plus, la transpiration excessive et l’accélération de la respiration entraînent une perte d’eau, ou déshydratation. La chaleur, associée à la déshydratation, provoque une chute de la tension artérielle, le plus souvent due à une vasodilatation (surtout périphérique au niveau des capillaires et des veines).
 

Quels sont les symptômes ?
Le premier signe est une sensation de soif intense qui s’associe à un malaise général, des vertiges (troubles de l’équilibre), et parfois des maux de tête. Une perte de conscience est possible, voire au pire un coma.
Le nourrisson et la personne âgée étant incapables de décrire leur sensation de soif peuvent se retrouver rapidement dans un état grave.

La personne est consciente
– Mettez-la à l’ombre, au frais, le mieux étant à l’intérieur d’une maison.
– Refroidissez-la avec de l’eau du robinet. De façon pratique, faites-le si vous le pouvez avec un pulvérisateur de jardin.
– Faites-la boire autant qu’elle a soif. Le mieux étant de lui proposer de l’eau salée (eaux gazeuses).
– Mettez-la au repos.
– En cas de grosse chaleur ou de canicule, n’hésitez pas à mouiller ses vêtements.
– En cas de doute, prenez-lui la température avec un thermomètre tympanique, buccal ou rectal.
– Même si elle récupère vite, il lui est conseillé de consulter un médecin.
 
La personne est inconsciente
– Allongez-la en position latérale de sécurité et appelez les secours.
Quand faut-il appeler les secours ?
Si la personne est inconsciente, si elle est âgée ou si c’est un nourrisson, appelez les secours :
– Le 18, les pompiers.
– Le 15, le Samu, urgences médicales.
– Le 112, numéro d’appel d’urgence dans les pays de l’Union européenne.
Ou dirigez-la vers un service d’urgence.
 

Un cas particulier : l’insolation
C’est un coup de chaleur auquel s’ajoutent des coups de soleil. Cette brûlure au premier degré n’est pas toujours bénigne, sa gravité étant liée à son étendue. Un coup de soleil sur une surface importante peut entraîner une fièvre qui est un signe de gravité, surtout chez le nourrisson et la personne âgée. Évitez d’arroser la personne. La consultation dans ce cas est indispensable, car la déshydratation peut alors être rapide.

 *********************

Guide 2007 des vacances d’été pour les séniors
 
La période estivale est délicate pour les personnes âgées :
–      isolement accentué,
–      risques liés à la chaleur…
–      Destinée aux personnes âgées et à leur entourage, la deuxième édition de ce
guide, proposé par Vitalliance, service professionnel d’aide à domicile pour
les personnes âgées ou dépendantes, permet de mieux appréhender cette période.
On y trouve des conseils pratiques pour rester chez soi en toute sécurité ou partir en vacances en toute sérénité : adresses de professionnels du voyage senior, mémento détachable des numéros utiles…

Il est disponible gratuitement en téléchargement sur le site Internet :
www.vitalliance.fr, Ou dans de nombreuses pharmacies et chez les médecins généralistes des régions Ile-de-France, Rhône-Alpes et Paca
Ou Sur simple demande au 0 800 01 20 20 (appel gratuit depuis un poste fixe).
  

–      –      –      

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.