Prenez la vie côté humour ! *

rire1.jpg
Prenez la vie côté humour ! *

Morosité, tracasseries du quotidien…

Et si au lieu de tout dramatiser, vous décidiez d’en rire ?
L’humour permet de prendre la vie du bon côté ! Voici quelques « trucs » pour chasser la colère
ou la peine et retrouver la joie, en utilisant l’humour chaque jour !

A consommer sans modération !!!
Les vacances sont loin.
Vous ne dormez pas bien.
Votre travail vous rend nerveux.
Le courrier n’apporte que des factures.
Tout contribue à vous déprimer.
D’avance, vous êtes fatigué, irascible, et incapable de faire la différence entre les petites
et grandes contrariétés.
Pourtant si vous preniez un peu de distance, vous seriez moins stressé.
Pourquoi ne pas être de temps en temps le spectateur de vous-même ?

coluche3.jpg
Les humoristes et nous
Il vous suffit de regarder Valérie Lemercier, Muriel Robin ou encore Pierre Desproges,
Coluche, Raymond Devos et quelques autres, pour vous mettre de joyeuse humeur. Et de
quoi se moquent-ils ces professionnels du rire ? De discordes dans le couple, de problèmes
de voitures, du chef de bureau obsessionnel, de l’inondation provoquée par les voisins ou
encore des sans-gêne que l’on croise à chaque coin de rue. Et plus les humoristes évoquent
leurs ennuis qui sont surtout les vôtres, plus vous riez ! Mais avez-vous vraiment besoin d’eux
pour rire de vos mésaventures quotidiennes ?

L’humour au jour le jour
Rire de ses ennuis, c’est un art : plutôt que de dramatiser, imaginez que vous
racontez à des amis la catastrophe qui vient de vous arriver.
Si vous vous plaignez tout le temps, vous les lasserez vite.
Et puis ce n’est pas parce que vous pleurerez ou vous mettrez en colère, que votre voiture
sortira de la fourrière, que votre chef cessera de vous harceler ou que l’eau s’arrêtera de couler
de l’étage au-dessus.
Pour maintenir l’attention de votre auditoire, cherchez comment l’amuser avec ce qui ne
paraissait pas drôle :
Racontez votre aptitude à toujours acheter l’appareil qui tombe en panne ; décrivez la tête de
votre patron quand vous avez effacé un carnet de commandes de l’ordinateur. Imaginez
votre immeuble en arche de Noé, lorsque la fuite d’eau, toujours pas réparée, envahira la rue, etc.
A force d’imaginer comment en parler, la situation vous paraîtra cocasse et vous réussirez à
votre tour à en rire !

La légèreté jusqu’à un certain point
Dans vos relations aussi vous pouvez exercer votre sens de l’humour.
Pour dissiper un malentendu, que ce soit au travail ou dans la vie privée, il vaut toujours mieux le dédramatiser.
Mais attention ! Ne plaisantez pas sur les malheurs d’autrui : vous ne feriez rire que vous !
Autre difficulté : à force de vous moquer de tout, vous finiriez par donner l’impression que rien ne compte vraiment pour vous et que vous ne prenez pas grand chose au sérieux !
Le sens de l’humour doit donner de la légèreté à la vie, pas de la superficialité.
Riez mais, pour autant, ne dissimulez pas votre sensibilité !

coeur.jpg Et en plus c’est bon pour la santé !!!!
Riez de bon coeur !
Une alimentation trop riche en graisses et notamment en acides gras saturés est néfaste pour la santé des cardiaques. L’excès de tabac et d’alcool aussi. En revanche, l’abus de bonne humeur est désormais préconisé à toute personne susceptible de développer une pathologie cardiovasculaire.
Le rire est un véritable médicament préventif ! Cardiaques, riez de bon coeur !
Il ne s’agit ni d’une blague, ni d’un mauvais jeu de mots. En effet, aujourd’hui la preuve médicale est faite :
Le rire contribue à la prévention du risque cardiaque.

Plus de rire, moins de stress :
Selon une étude réalisée par des cardiologues du centre médical de l’Université du Maryland à Baltimore, rire et sens de l’humour aiguisé sont des armes efficaces dans la prévention de la crise cardiaque.
Si nous ne savons pas encore pourquoi le rire protège le coeur, à contrario nous savons qu’un excès de stress et/ou de colère peut endommager les parois des vaisseaux sanguins ».
Le rire devrait donc s’inscrire aujourd’hui dans l’arsenal préventif et thérapeutique de la maladie cardiaque.

« Malheureusement, nous ne savons pas encore proposer des exercices pour apprendre à rire de bon coeur et se prendre moins au sérieux dans la vie ».
Les personnes qui se mettent souvent en colère, ont des réactions fréquentes d’hostilité et d’agressivité, et sont majoritairement solitaires, développent plus de maladies cardiaques que les autres.

En attendant l’avènement de thérapies comportementales et cognitives destinées à nous apprendre à rire et à prendre la vie moins au sérieux, nos cardiologues américains vont prochainement s’orienter vers de nouvelles pistes de recherche.
« Nous allons étudier si le fait de rire produit certaines substances dans l’organisme qui pourraient agir en médicaments protecteurs pour le coeur ».

Aujourd’hui, certains dentistes et pédiatres utilisent déjà un gaz hilarant, le protoxyde d’azote, lors de petites interventions pour lutter contre la douleur. Ces chercheurs vont donc étudier de près l’efficacité de ces composés azotés, susceptibles de protéger à l’avenir des maladies cardiovasculaires.

rires2.jpg

Sans plus attendre, il est temps de solliciter vos zygomatiques en visionnant un film comique si bon pour votre santé.

* Source : www.doctissimo.fr – Marianne Chouchan – Ghislaine Trabacchi –

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.