COMMENT PRESERVER VOTRE DOS

dos.jpgLes activités à risque

En fait, toute circonstance de la vie quotidienne est susceptible de mettre en danger le rachis à partir du moment où la colonne vertébrale est déséquilibrée et perd l’alignement des cervicales, dorsales et lombaires.
Mais ce sont les positions extrêmes et/ou prolongées ou les mouvements complexes de rotation/extension qui font courir le plus de risques à votre dos.

Soulever des charges lourdes est bien sûr la circonstance la plus connue pour « mettre les reins en compote ». mais le bricolage ou certains travaux ménagers sont aussi des pourvoyeurs d’accidents du dos en malmenant votre colonne.

Enfin, les chutes, le lever du lit un peu brutal, l’extraction de la voiture (surtout si elle est surbaissée)… sont d’autres circonstances où l’on peut se faire mal au dos.

Quelques conseils

Trois conseils sont donnés aux personnes fragiles du dos :
– Se tenir droit
– Ménager son dos
– Faire du sport

Par exemple : quand vous devez rester assis d’une manière prolongée devant la télévision, il est utile de vous surélever les pieds afin de réduire la courbure des reins.

Le fait de croiser les jambes peut déséquilibrer la position assise en faisant passer le rachis d’une position de rectitude à celle d’une scoliose, pourvoyeuse, si elle se prolonge, de douleurs dans le dos et le cou.
Il est utile enfin de mobiliser régulièrement (toutes les heures par exemple) la musculature du dos en vous étirant lentement, en bougeant les bras ou quelques pas afin de libérer d’éventuelles tensions musculaires.

Autres conseils de prévention

Classiquement, pour soulever un objet lourd, il ne faut pas se pencher en avant pour le soulever, car le poids de l’objet se porte sur le bas du dos. Il faut en fait se rapprocher le plus possible de l’objet à soulever, plier les jambes et ensuite se lever droit.
Le port d’une ceinture lombaire peut s’avérer très utile dans ces cas-là.

Quand vous vous levez du lit, faites-le en trois temps pour éviter un accident :
– il faut d’abord se relever d’un bloc
– puis s’asseoir par un mouvement de rotation au bord du lit
– enfin, levez-vous

Quand vous sortez de voiture, faites-le aussi en plusieurs temps, sans vous précipiter pour ménager votre dos.

Enfin, un lit ferme est bien sûr le gage d’un dos qui se repose quand on est allongé mais des études récentes ont montré que le matelas ne doit pas être trop ferme et qu’il vaut mieux désormais mettre une planche dessous.

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.