Archive for mai, 2008

6 BONNES RAISONS DE MARCHER

lundi, mai 5th, 2008

marcher.jpgAVEC L’ARRIVEE DES BEAUX JOURS
6 BONNES RAISONS DE MARCHER*

Un sport gratuit et sans apprentissageLes chercheurs dans le domaine du sport et du fitness qualifient la marche à pied d’activité « la plus proche de l’exercice physique idéal ». La marche a beaucoup d’avantages : elle est naturelle et ne nécessite aucun apprentissage chez l’adulte, ne demande aucun équipement, ne coûte rien et peut s’exercer n’importe où. Marcher dans un cadre agréable et aéré est bien sûr préférable, mais les citadines n’ont pas de raison de se priver. La marche sportive consiste à marcher à vive allure, en relevant bien les bras.

Marcher rend plus mince
Le saviez-vous? Nos grands-parents étaient bien plus minces que nous au même âge! Il y a trente ans encore, de nombreux trajets se faisaient à pied, les enfants marchaient jusqu’à l’école, les adultes exerçaient des métiers moins sédentaires. Comme toute activité physique soutenue, la marche pousse l’organisme à brûler des calories et à convertir les glucides, les graisses et les protéines en énergie plutôt qu’en réserves adipeuses. Si vous marchez régulièrement, votre poids devrait baisser. Pour que la marche soit efficace, il faut que l’activité soit soutenue, ce qui correspond à une allure de 7 à 9,5 km à l’heure en moyenne. Cela revient globalement à doubler l’allure à laquelle vous marchez normalement. Le corps travaille alors à 60-70% de sa puissance cardiaque et puise dans ses réserves pour trouver l’énergie nécessaire à l’effort.

Marcher tonifie les muscles
Marcher redessine la silhouette en douceur : les muscles fessiers, des cuisses, les muscles des bras et des épaules travaillent. Le coeur bat plus vite : plusieurs études ont montré que la marche rapide diminuait de 50% les risques d’accident cardiaque. Et cet exercice se fait sans y penser, et sans risque de se faire mal : contrairement à la course à pied, la marche ne traumatise jamais les articulations.

Marcher renforce le système immunitaire
La marche sportive fait battre le coeur plus vite, ce qui stimule la circulation du sang, qui apporte ainsi davantage d’oxygène et d’aliments aux organes. Ce surplus d’oxygène bénéficie au système immunitaire, et protège dans une certaine mesure contre les radicaux libres et les maladies. Une étude scientifique réalisée à Boston a montré qu’après un cancer du sein, les femmes qui marchent 3 à 5 heures par semaine ont 50% de chances en plus de survivre au diagnostic que les femmes inactives ou presque.

Marcher créé de bons os
Une demi-heure de marche par jour éloigne l’ostéoporose et l’arthrite! La marche étant un sport à impact, elle constitue un moyen essentiel pour conserver des os denses et de bonne qualité. Et contrairement au jogging, la contrainte exercée est moyenne, ce qui évite de douloureux désagréments articulaires. La pression du muscle exerce une contrainte sur l’os qui réagit par une croissance et un renouvellement accru du tissu osseux. Marcher entretient aussi la souplesse et l’équilibre, qui ont tendance à se fragiliser avec l’âge.

Marcher donne bon moral
Chez les personnes dépressives ou souffrant d’une maladie liée au stress, il a été démontré que marcher 3 ou 4 fois par semaine pendant 30 minutes a des conséquences positives sur l’humeur et la confiance en soi. Une marche vigoureuse déclenche la sécrétion d’hormones euphorisantes, les endorphines. Ces antidépresseurs naturels réduisent les manifestations psychosomatiques liées à la dépression tels que les troubles du sommeil, la fatigue le jour, les fringales ou l’inappétence.

*Source: http://www.femmeactuelle.fr/sante

RECETTE ESTIVALE : TIRAMISU AUX FRAISES

lundi, mai 5th, 2008

tiram.jpgTiramisu aux fraises et aux biscuits secs

Préparation : 10 à 15 minutes
Cuisson : Temps de repos : 2 heures au réfrigérateur minimum
Ingrédients pour 4 :
250 g de fraises
250 g de mascarpone
125 g de sucre
3 œufs
150 g de biscuits secs
2 cueillères à soupe d’amaretto

fraises.jpg

Préparation :
Passer les fraises sous un filet d’eau froide puis les équeuter et les mixer avec 50 g de sucre. Réserver.
Emietter les biscuits ou les mixer grossièrement. Réserver.
Dans un saladier, mélanger les jaunes d’œufs avec le sucre restant jusqu’à ce que le mélange devienne mousseux.
Battre les blancs en neige et les mélanger avec le mascarpone et ajouter l’amaretto.
Ajouter le tout au mélange mousseux (jaunes + sucre).
Etaler le mixé de fraises au font d’un plat.
Recouvrir avec les biscuits émiettés puis verser la préparation à base de mascarpone.
Mettre au réfrigérateur pendant 2 heures minimum.