Archive for août, 2009

Les consignes à appliquer pour se protéger de la chaleur

lundi, août 24th, 2009

– Pendant la journée, ils faut fermer les volets, rideaux et fenêtres si la température extérieure est plus élevée que la température intérieure et aérer la nuit.
– utilisez un ventilateur ou un climatiseur si vous en disposez d’un,
– Sinon, il faut essayer de vous rendre dans un endroit frais ou climatisé au moins trois heures par jour.
– Il est fortement conseillé de se mouiller le corps plusieurs fois par jour à l’aide d’un brumisateur, d’un gant de toilette ou en prenant des douches.

– Boire et continuer à manger :
Buvez le plus possible, même sans soif : eau, jus de fruits… au moins 1 litre et demi par jour.
Ne consommez pas d’alcool.
Mangez comme d’habitude au besoin en fractionnant les repas, de préférence des fruits et des légumes (sauf en cas de diarrhées).
– Il est primordial de continuer à s’alimenter normalement.

– Il ne faut pas sortir aux heures les plus chaudes.
Au moment des fortes chaleurs, favorisez la sieste dans un endroit frais et aéré.
– Si vous devez sortir, portez un chapeau et des vêtements amples et de préférence en coton. Il faut éviter les endroits ensoleillés et privilégier les trottoirs à l’ombre.
– limitez vos activités physiques.

– En cas de malaise ou de troubles du comportement, appelez un médecin.

– Si vous avez besoin d’aide, Appelez le C.C.A.S 04.93.01.83.32

EN CAS D’URGENCE (DE TROUBLES DU COMPORTEMENT, DE MALAISE…), PREVENEZ IMMEDIATEMENT LE BUREAU.

SAMU : 15
POMPIERS : 18

LE SEL – info santé

mercredi, août 5th, 2009

LE SEL, il en faut un peu…. Mais pas trop !

Qu’est-ce que le sel nous apporte ?
Le sodium contenu dans le sel joue un rôle dans notre organisme. Il aide notamment à bien répartir l’eau dans le corps et à réguler la pression et le volume sanguin. Il est également essentiel au bon fonctionnement des muscles, au cheminement de l’influx nerveux et au bon fonctionnement des muscles, au cheminement de l’influx nerveux et au bon fonctionnement du cœur.

MAIS pourquoi faut-il limiter notre consommation ?

Une consommation trop importante de sel a des effets négatifs sur la santé, car elle entraine une augmentation de la tension artérielle et à terme des risques de maladies cardiovasculaires.
A partir de 40 ans, environ la moitié de la population souffre d’hypertension artérielle.

Le sel peut aussi aggraver certains problèmes de santé tels que la rétention d’eau ou l’ostéoporose.
Où trouve-t-on le sel ?
On distingue deux sources :

Le sel « visible » : celui que l’on ajoute soi-même en cuisinant à table – En réalité il ne représente qu’une faible part (10 à 20%) du sel que nous consommons.

Le sel dit « cachés » : présent à l’état naturel dans les produits ou ajouté lors de leur fabrication. On en trouve dans beaucoup de produits courants comme le pain, les fromages, les charcuteries, les condiments (moutarde, bouillon, câpres…) ou encore dans les préparations du type plats cuisinés, soupes, jus de légumes, biscuits, viennoiseries….
C’est la principale source de sel dans notre alimentation (environ 80%).

Extrait de Programme national nutrition santé

INFO GRIPPE H1 N1

mercredi, août 5th, 2009

Voici la fiche de recommandations qui sera donnée par le médecin traitant au patient grippé.
A compter du 23 juillet le dispositif de prise en charge des patients est élargi au secteur des soins de ville. Les établissements de santé prendront en charge les cas sévères et les médecins traitant seront au cœur du dispositif.
Les pharmacies d’officine délivrent aux patients sur prescription médicale exclusivement une boite de masque anti-projections (de type chirurgical) et un traitement antiviral si l’état du patient le nécessite (existence d’un facteur de risque de complications).
Les masques sont gratuits et le traitement pris en charge par l’assurance maladie.