« Pour vivre ensemble nos âges et nos cultures, restons connectés »

octobre 15th, 2009

Être en contact pour mieux entrer en relation, et rompre ainsi la spirale de l’isolement et de la solitude qui frappent trop souvent les plus âgés et les jeunes aussi.

Connectez-vous :
– à votre famille, vos amis et voisins,
– à la création,
– à Internet,
– au monde,
– entre vous, etc.

Pourquoi parler de connections en matière de solidarités intergénérationnelles ?
La nécessité de préserver ou créer un lien social est vital pour chaque individu pour son bien être physique et mental, la « connexion » illustre une nouvelle fois le besoin de chacun de vivre ensemble, avec les autres quel que soit son âge, son origine socioprofessionnelle, son lieu d’habitation. Cette problématique est le lien conducteur de la Semaine nationale des retraités et personnes âgées, depuis près de 60 ans.
À l’heure des nouveaux moyens de communication (téléphone portable, Internet…) et de la culture des réseaux de nouveaux modes de relations se développent et s’amplifient risquant d’isoler l’individu, le senior en particulier. Aussi, pour lui, il est indispensable que se créent des liens sociaux dans la chaîne des générations pour vivre son devenir social et ne pas subir l’isolement.

Le passage à la retraite trop souvent synonyme de perte de lien social.
Certes le lien social perdure plus longtemps au sein des relations intergénérationnelles intra familiales mais ne peut se résumer à elles seules. Pourtant, sortie de la sphère de la production économique et du monde du travail, certaines personnes subissent une solitude, considérée souvent comme un manque, un vide à combler, une souffrance.
Il en va de même avec de nombreuses actions de lutte contre la solitude des personnes isolées, dans leur quotidien. Nous pouvons observer que garder un lien avec le monde extérieur est nécessaire à la qualité de vie.
Rester actif en prenant conscience, en particulier, de son utilité sociale, via l’intergénérationnel et le vivre ensemble

Les nouveaux modes de communication : poser différemment la question du lien.
Les techniques de communication deviennent l’outil principal pour communiquer avec l’autre, rester en lien avec le monde extérieur, la société et ce, de plus en plus à tous les âges.

Les consignes à appliquer pour se protéger de la chaleur

août 24th, 2009

– Pendant la journée, ils faut fermer les volets, rideaux et fenêtres si la température extérieure est plus élevée que la température intérieure et aérer la nuit.
– utilisez un ventilateur ou un climatiseur si vous en disposez d’un,
– Sinon, il faut essayer de vous rendre dans un endroit frais ou climatisé au moins trois heures par jour.
– Il est fortement conseillé de se mouiller le corps plusieurs fois par jour à l’aide d’un brumisateur, d’un gant de toilette ou en prenant des douches.

– Boire et continuer à manger :
Buvez le plus possible, même sans soif : eau, jus de fruits… au moins 1 litre et demi par jour.
Ne consommez pas d’alcool.
Mangez comme d’habitude au besoin en fractionnant les repas, de préférence des fruits et des légumes (sauf en cas de diarrhées).
– Il est primordial de continuer à s’alimenter normalement.

– Il ne faut pas sortir aux heures les plus chaudes.
Au moment des fortes chaleurs, favorisez la sieste dans un endroit frais et aéré.
– Si vous devez sortir, portez un chapeau et des vêtements amples et de préférence en coton. Il faut éviter les endroits ensoleillés et privilégier les trottoirs à l’ombre.
– limitez vos activités physiques.

– En cas de malaise ou de troubles du comportement, appelez un médecin.

– Si vous avez besoin d’aide, Appelez le C.C.A.S 04.93.01.83.32

EN CAS D’URGENCE (DE TROUBLES DU COMPORTEMENT, DE MALAISE…), PREVENEZ IMMEDIATEMENT LE BUREAU.

SAMU : 15
POMPIERS : 18

LE SEL – info santé

août 5th, 2009

LE SEL, il en faut un peu…. Mais pas trop !

Qu’est-ce que le sel nous apporte ?
Le sodium contenu dans le sel joue un rôle dans notre organisme. Il aide notamment à bien répartir l’eau dans le corps et à réguler la pression et le volume sanguin. Il est également essentiel au bon fonctionnement des muscles, au cheminement de l’influx nerveux et au bon fonctionnement des muscles, au cheminement de l’influx nerveux et au bon fonctionnement du cœur.

MAIS pourquoi faut-il limiter notre consommation ?

Une consommation trop importante de sel a des effets négatifs sur la santé, car elle entraine une augmentation de la tension artérielle et à terme des risques de maladies cardiovasculaires.
A partir de 40 ans, environ la moitié de la population souffre d’hypertension artérielle.

Le sel peut aussi aggraver certains problèmes de santé tels que la rétention d’eau ou l’ostéoporose.
Où trouve-t-on le sel ?
On distingue deux sources :

Le sel « visible » : celui que l’on ajoute soi-même en cuisinant à table – En réalité il ne représente qu’une faible part (10 à 20%) du sel que nous consommons.

Le sel dit « cachés » : présent à l’état naturel dans les produits ou ajouté lors de leur fabrication. On en trouve dans beaucoup de produits courants comme le pain, les fromages, les charcuteries, les condiments (moutarde, bouillon, câpres…) ou encore dans les préparations du type plats cuisinés, soupes, jus de légumes, biscuits, viennoiseries….
C’est la principale source de sel dans notre alimentation (environ 80%).

Extrait de Programme national nutrition santé

INFO GRIPPE H1 N1

août 5th, 2009

Voici la fiche de recommandations qui sera donnée par le médecin traitant au patient grippé.
A compter du 23 juillet le dispositif de prise en charge des patients est élargi au secteur des soins de ville. Les établissements de santé prendront en charge les cas sévères et les médecins traitant seront au cœur du dispositif.
Les pharmacies d’officine délivrent aux patients sur prescription médicale exclusivement une boite de masque anti-projections (de type chirurgical) et un traitement antiviral si l’état du patient le nécessite (existence d’un facteur de risque de complications).
Les masques sont gratuits et le traitement pris en charge par l’assurance maladie.

La Lutte contre la maltraitance

juin 11th, 2009

Vous êtes un SENIOR, vous méritez le plus grand RESPECT et les MEILLEURS SOINS,
cela s’appelle la BIENTRAITANCE.
ÊTRE BIEN TRAITÉ, C’EST CONCRET ET CELA S’APPUIE SUR :
• la citoyenneté,
• la dignité,
• l’intimité,
• le respect mutuel, le refus de la maltraitance.

L’abus de faiblesse est un délit sur le plan pénal. La loi protège les personnes vulnérables du fait de leur âge.

ALMAZUR assure l’écoute, l’information, le conseil, l’orientation et la prévention de la maltraitance des personnes âgées.
C’est une des antennes d’ALMA France, dont les objectifs sont multiples :

• écouter les plaignants, mais aussi faire un suivi des appels, effectuer des demandes d’aides et de conseils auprès de professionnels des domaines social, juridique, judiciaire

• faire prendre conscience de l’éventualité et/ou de la réalité de maltraitances de plusieurs types sur les personnes âgées :
• violences physiques, psychologiques et morales, financières et matérielles,
• négligences actives (ligotage, suppression de liberté…) ou passives (oubli),
• maltraitance civique (privation et/ou violation des droits).

POINT infos
ALMAZUR – L’association est à votre écoute les :
mardis et vendredis de 9h à 11h30
Téléphone : 04 93 68 58 09

La Maladie d’Alzheimer

mai 4th, 2009

La maladie d’Alzheimer est la plus fréquente des maladies neuro-dégénératives. Selon les études, elle serait en cause dans 70 % des troubles chez les personnes âgées de plus de 65 ans, et dans 50 % des cas chez les malades jeunes.
Elle se caractérise par un début progressif et un déclin intellectuel continu dont l’évolution dans le temps n’est pas aisément prévisible (en moyenne, 8 à 10 ans).
Les symptômes en sont :
• Les troubles de la mémoire : la capacité à enregistrer de nouvelles informations récentes est touchée en premier lieu. Peu à peu, la personne sera aussi en difficulté pour se rappeler les informations apprises antérieurement.
• Les troubles du langage : ils commencent par des manques du mot et par un appauvrissement du vocabulaire. La capacité à écrire peut être perturbée précocement alors que la capacité de lecture à haute voix est souvent conservée longtemps.
• Les troubles des gestes : progressivement la capacité à réaliser certains gestes est
modifiée alors que les fonctions motrices sont intactes.
• Les troubles de la reconnaissance : il y a impossibilité à faire le lien entre ce qui est perçu, par la vue, le toucher, l’audition, ou l’olfaction et tous les objets ou les personnes que l’on avait appris à connaître, et à utiliser.
• Les troubles des fonctions exécutives se traduisent par une difficulté à faire des projets, s’organiser,
se repérer dans le temps et avoir une pensée abstraite.

***** Opération Alzheimer*****opération Alzheimer*****opération Alzheimer*****

Du 29 Mai au 5 Juin prochain, les Lions Club, Nice Saleya, Nice Imperial, Nice 2000, Léo club et le Centre Communal d’Action Sociale de Villefranche-sur-Mer organisent une semaine au profit de la recherche sur la maladie d’Alzheimer.

-exposition de peintures et sculptures à la Chapelle Ste Elisabeth, vieille ville
-Concours de photographies « nous aimons nos ainés, sachons les regarder »
– un vide-grenier le 31 Mai sur le jardin de la Darse
Pièce de théâtre à l’auditorium, le mardi 2 Juin vers 19h à l’auditorium de la Citadelle
– conférence sur le thème de « maladie d’Alzheimer, que faire », le 3 juin à 19 à l’auditorium
– soirée de Gala, en clôture de la semaine, le 5 Juin 2009 . Diner spectacle sur le théme « autant en emporte le vent ».
Pour toute information : CCAS 04 93 01 83 32

Anticipez la chaleur, pensez climatisation…

avril 16th, 2009

clim.jpgParticulier, propriétaire ou locataire, imposable ou non, équipez votre résidence principale avec un système de climatisation et bénéficiez d’un crédit d’impôt de 50% sur la valeur TTC du groupe extérieur de votre système. Et cela que vos logements soit neuf ou anciens !

Outre les critères « matériels », le crédit d’impôt n’est valable que si vous équipez au minimum toutes les pièces de vie de votre résidence principale. Pas de crédit d’impôt pour les résidences secondaires.
• Il est entendu par « Pièces de vie », toutes les pièces de jour (salon, salle à manger, bureau,…) et de nuit (chambres,…) que votre famille occupe au quotidien.
• Les salles de bain, cuisines, toilettes, débarras, buanderie, dressing ou autres pièces annexes ne sont pas considérées comme des pièces de vie.
Vous n’êtes pas obligés de les équiper pour bénéficier du crédit d’impôt.

Ce crédit d’impôt est maintenant calculé sur base du prix TTC du Groupe extérieur de votre système (hors unités intérieures, hors fournitures, hors forfait installation).
Vous pouvez donc bénéficier d’un crédit d’impôt d’un montant correspondant à 50% de la valeur TTC du (des) groupe(s) extérieur(s) de votre (vos) système(s) de climatisation.
La facture établie par l’entreprise choisie servira de justificatif auprès de l’administration fiscale.

Modalités d’application du Crédit d’impôt
Vous êtes imposable et le montant du crédit d’impôt n’excède pas le montant de votre impôt dû.
Le montant du crédit d’impôt sera déduit de votre imposition.
Cas Particuliers du remboursement du crédit d’impôt :
• 1- Si le crédit excède l’impôt dû, l’excédent vous est restitué.
• 2- Si vous n’êtes pas imposable, le Trésor Public vous fait un chèque du montant du crédit d’impôt.
Plafond des dépenses :
Le plafond des dépenses d’équipements est toutefois limité à :
• 8.000 € pour une personne célibataire, veuve ou divorcée,
• 16.000 € pour un couple marié ou pacsé (soumis à une imposition commune),
• majoré de 400 € par personne à charge (majoration divisée par deux pour les enfants vivant en résidence alternée).

L’EAU Source de Vie…

avril 16th, 2009

bulles.jpgLa Terre est la planète la plus fortunée du système solaire : elle est en effet la seule à posséder autant d’eau sur sa surface et dans son atmosphère. On la surnomme même la planète bleue depuis qu’elle est ainsi apparue aux premiers astronautes qui ont pu l’observer à distance.
L’eau est très abondante sur notre planète. Elle est même probablement l’une des ressources les plus abondantes de la Terre. Mais elle est très inégalement répartie sur la surface du globe et seule une part limitée de toute cette eau est réellement directement disponible pour notre consommation.

Il est important de bien s’hydrater !
Il est recommandé d’absorber 2,5 litres d’eau par jour : 1,5 litre sous forme de boissons et 1 litre par l’apport des aliments solides.

Nos besoins en eau augmentent :
• quand il fait chaud et que nous transpirons beaucoup
• quand nous faisons du sport
• quand nous avons de la fièvre
• quand nous allons uriner

Eau et corps humain
Les besoins en eau du corps humain varient en fonction de l’âge, du poids, des efforts physiques, de la température, du stress…

Pourcentage d’eau dans notre corps :
• Adulte : 60 %
• Nourrisson : 75 %
• Enfant (+/- 5 ans) : 70 %
• Personne âgée : 55 %

Tout organisme vivant a besoin d’eau pour vivre car l’eau est une composante essentielle de son corps. L’eau facilite la circulation du sang, la respiration ; elle transporte les nutriments, les vitamines et minéraux nécessaires au fonctionnement des cellules. Elle assure l’élimination des déchets, le drainage des reins, des poumons, de la peau, de l’appareil digestif…
L’eau est ensuite éliminée à plusieurs niveaux : par les urines, la respiration, la transpiration.
www.aquawal.be/fr/source-de-vie

Les personnes âgées ont besoin d’un minimum de 1,7 l/j dont au moins 1.2 en eau de boisson. En somme il faut boire plus d’un litre d’eau par jour sous forme d’eau, de thé, de café, de soupe, etc…. et compléter cet apport avec des aliments qui en contiennent (légumes, fruits…). L’eau du robinet permet d’apporter des minéraux et des oligo-éléments indispensables. Ainsi, le calcium contenu dans un litre d’eau du robinet peut couvrir jusqu’à 20 % de la dose quotidienne nécessaire chez l’Homme.

Le Développement durable…. on en parle

avril 16th, 2009

eco.jpgPourquoi le développement durable ?
La situation actuelle n’est pas durable sur les plans environnementaux, économiques et sociaux.
Quelques exemples

• Actuellement, 20% de la population mondiale consomme 80% des ressources planétaires non renouvelables.
• Les énergies fossiles (pétrole, gaz…) s’amenuisent rapidement, l’eau se raréfie, les forêts disparaissent peu à peu, les ressources marines diminuent.
• De plus en plus de pays connaissent la pénurie d’eau, de nourriture et de matières premières. Et partout, la pauvreté augmente.
• Si l’on continue à vivre de la même manière, il faudra des ressources équivalentes à celles de deux planètes Terre pour subvenir à nos besoins en 2050…

Ce constat est aujourd’hui largement partagé au niveau mondial. Cette prise de conscience émerge depuis les années 1970.
En 1971, face à la surexploitation des ressources naturelles liée à la croissance économique et démographique, le Club de Rome exhorte à la croissance zéro.
En 1972, à Stockholm, la Conférence des Nations Unies sur l’environnement humain fait émerger la notion d’éco-développement : il est nécessaire et possible d’intégrer l’équité sociale et la prudence écologique dans les modèles de développement économique du Nord et du Sud.
En 1987, le terme de « sustainable development », traduit en français par «développement durable », est officiellement défini dans le rapport Brundtland « Notre avenir à tous » :
« Développement qui répond aux besoins du présent, y compris à ceux des plus démunis, sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs. »
Le développement durable repose sur un équilibre entre le développement économique, la protection de l’environnement et l’équité sociale.
Les enjeux sont globaux, les réponses sont locales. Chacun d’entre nous, à son niveau, peut jouer un rôle : il n’y a pas de « petites » actions !
La multiplication des actions concrètes de l’ensemble des citoyens, des entreprises, des collectivités et des Etats permettra d’avancer et de mesurer des progrès effectifs.

http://www.angersloiremetropole.fr/projets_et_competences/developpement_durable

Une heure pour la planète, l’ « Earth Hour 2009 » approche

mars 19th, 2009

Read the rest of this entry »